Qu’est-ce que l’assurance pertes d’exploitation ?

0
91
Assurance pertes d'exploitation

Les pertes d’exploitation se traduisent par une baisse significative du chiffre d’affaires de l’entreprise. Elles sont occasionnées à cause d’un sinistre qui a obligé l’entreprise à interrompre ses activités. Il est possible de mentionner un incendie ou les dégâts liés à une inondation. Pour éviter d’énormes déficits, les compagnies d’assurance proposent l’assurance pertes d’exploitation.

C’est quoi l’assurance pertes d’exploitation ?

L’assurance pertes d’exploitation est une couverture procurée aux entreprises assurées. Elle intervient quand un risque financier est anticipé au cours de l’exercice. Cela conduit souvent à la baisse ou l’absence totale de chiffre d’affaires. L’allocation est établie en fonction des montants visibles sur la perte de marge brute. En pratique, il faut retrancher les charges variables et fixes du chiffre d’affaires. Si la société ne recourt pas à cette stratégie, elle aura des difficultés à payer les charges fixes. L’entreprise fait face à de nombreuses charges fixes durant son activité. Il doit par exemple s’acquitter les loyers, les salaires, les intérêts d’emprunts… L’opération a donc pour objectif d’indemniser l’entreprise jusqu’à ce que sa situation financière se stabilise à nouveau. La formule est proposée généralement sous l’aspect d’une garantie. Elle est accessible dans le contrat d’assurance multirisque professionnelle. Vous trouverez plus d’informations sur indemnisation-assurance.com.

Que couvrent les assurances pertes d’exploitation basiques ?

En souscrivant à une assurance pertes d’exploitation, l’entreprise accède d’office aux garanties de base. Les assureurs remboursent les pertes de marge brute. Autrement dit, les courtiers prendront en charge les frais fixes. Pour calculer ces derniers, il suffit de soustraire les chiffres d’affaires avec les charges variables. L’indemnité couvre également les frais supplémentaires. Cependant, l’assureur devrait être d’accord avec l’opération. Nombreux sont les éléments financiers qui peuvent constituer ces charges telles que la publicité, les sous-traitances ou la location de matériels…

Quelles sont les assurances pertes d’exploitation complémentaires ?

Au cas où l’offre paraît insuffisante pour le client, les compagnies d’assurances proposent d’autres alternatives. Il s’agit des garanties complémentaires. Durant l’arrêt de son activité, l’entreprise souhaite par exemple maintenir ses produits sur le marché. En effet, elle pourrait perte définitivement les consommateurs dans l’optique où ces marchandises ont complètement disparu du commerce. En cas de destruction d’une machine, une entreprise ne peut pas aussi honorer leurs engagements auprès des clients. Les commandes ne parviennent pas par exemple à temps chez la clientèle. De ce fait, ils sont en droit de demander une compensation sous la forme de pénalité de retard. Le même problème a causé l’interruption des livraisons. Pour ces cas mentionnés, l’assurance octroie une couverture. Quand les soucis sont généralisés comme les inondations, toutes les entreprises en affaires avec l’assuré sont affectées du moins celles dans la même région. L’assuré pourrait avoir des conséquences sur l’approvisionnement. Pour pallier cette difficulté, il existe des extensions de garantie.

L’assurance pertes d’exploitation est applicable au Covid-19 ?

A priori, les compagnies d’assurance refusent d’indemniser les clients à la suite du Covid-19. En effet, la pandémie n’a pas engendré des destructions de machines ou des locaux. Cependant, elle a créé un dysfonctionnement béant au sein du bilan à cause de l’arrêt administratif. Le Covid-19 est même considéré comme une catastrophe naturelle. D’après ces informations, il existe des exclusions dans l’assurance pertes d’exploitation. Il est donc conseillé de lire attentivement les clauses du contrat avant une signature. Sachez que près de 93 % des assureurs n’incluent pas les pandémies dans leurs offres. Cela dit, les changements pourraient bientôt intervenir. Il faut aussi savoir que certains tribunaux ont sommé nombreux assureurs de compenser les victimes après des recours en justice. L’assurance pertes d’exploitation fait donc couler beaucoup d’encre sur la scène internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here