Quels sont les taux de change préférés des investisseurs ?

0
211
Forex trading

A partir de leur plate-forme, les traders particuliers ont le choix entre plusieurs taux de change pour trader le forex. Toutefois, certaines paires de devises restent les plus tradées sur le marché des change : il s’agit de la paire euro/dollar, livre sterling/dollar, dollar/yen japonais…

A en croire le document de la BRI paru en 2010, la paire USD/EUR demeure de loin le cross dominant (avec une part de 28% des échanges du marché des changes). Il est clair que les grandes orientations des politiques monétaires et économiques de la zone euro et des Etats-Unis ont eu des effets notoires sur les évolutions de la paire EUR/USD.

Selon toujours ce même rapport de la BRI, la paire usd/jpy est le deuxième taux de change le plus représenté sur le forex. A ce titre, il constitue 14% des valeurs échangées.La troisième place revient à la livre sterling/ dollar (encore appelé « cable ») qui constitue 9% des taux de change du forex. Avec 6% des taux de change du marché, les cours aud/usd (ou Aussie) viennent après la paire gbp/usd.

Ce taux est suivi de près par le usd/cad (ou encore « Loonie ») qui représente 5% des opérations du forex. 4% des taux de change les plus échangés sur le marché reviennent à la paire usd/chf (encore appelé swissy). Et enfin, le taux de change eur/jpy arrive avec 3% des spéculations du marché des changes.

Si les investisseurs se concentrent sur certaines paires de devises, c’est parce qu’elles sont plus facile à trader sur le forex du fait que l’actualité boursière traite souvent les cours de ces taux de change. C’est d’ailleurs pourquoi les traders ne s’intéressent presque pas aux nouvelles paires de devises telles que le usd/hkd, usd/thb, usd/sgd, usd/zar, usd/try.

L’actualité financière est suivie au quotidien par ces traders qui ont recours à l’analyse technique pour trader le forex. Les informations les plus suivies sont celles relatives aux chiffres de l’emploi, aux décisions de politique monétaire, aux chiffres de confiance, d’inflation… du fait qu’elles peuvent avoir une grande influence sur les taux de change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here