PEL / CEL : quelle épargne logement choisir ?

0
36
PEL CEL

Découvrez quelles sont les avantages et les inconvénients du CEL (compte épargne logement) et du PEL (plan épargne logement).

Le PEL

Vous envisagez d’acheter ou de faire construire votre appartement ou votre villa et vous souhaitez avoir un apport personnel pour réaliser votre projet ?

Le Plan d’Epargne Logement (PEL) est la solution pour constituer régulièrement votre capital de départ. Vous devez verser pendant quatre ans au minimum, la somme de quarante cinq (45,00 €) euros par mois. A tout moment, vous pouvez faire un versement complémentaire si vous avez une rentrée d’argent telle que prime ou treizième mois. Vous ne pouvez ouvrir qu’un PEL par personne physique.

Le taux de rémunération est fixé par contrat lors de la signature du PEL. Actuellement il est de 2,50 % net d’impôts, pour toute la durée qui peut être portée jusqu’à dix ans. Si à la suite de votre PEL, vous emprunter pour de l’immobilier, une prime de 1,00 %, donnée par l’Etat, vous est versée en plus.

A l’issue de votre période d’épargne vous pouvez emprunter jusqu’à 92.000,00 euros, à un taux attractif fixé à la signature, soit actuellement à 4,20 % (hors assurance).

Si vous possédez un Compte d’Epargne Logement (CEL) vous pouvez cumuler ses droits avec ceux de votre PEL.
Mais vous pouvez aussi, sous certaines conditions, transférer votre droits acquis sur votre PEL à un membre de votre famille : ascendant ou descendant.

Astuce : si vous avez la possibilité de verser au minimum 90,00 € par mois, vous avez intérêt à ouvrir deux PEL. Au moment de la demande de prêt leurs intérêts peuvent s’additionner. Mais, pour faire face à un imprévu, pendant votre période d’épargne, vous pouvez récupérer le capital épargné sur un PEL, l’autre continuant à courir. Vous ne perdrez pas tout le bénéfice de votre effort d’épargne.

Vous pourrez obtenir un prêt épargne logement grâce à votre PEL.

Pour cela, il faudra un minimum de 36 mois d’ouverture avec un dépôt initial sur le plan de 225 €.

Ensuite il y a obligation de verser 540 € minimum par an pendant 4 ans sous peine de clôture par votre établissement financier.

A la clôture du PEL, vous disposerez d’un droit à prêt pendant une période d’un an. Vous obtiendrez alors des droits à prêts qui vous permettront de bénéficier d’un prêt à hauteur de 4.20%. Ce prêt est d’un montant maximum de 92000 €.

Premier point fort : le taux du prêt bien entendu.

Mais aussi, il n’y a pas de frais de dossier attachés à ce prêt, les frais de garantie (IPPD ou Hypothèque) sont réduits et en principe il n’y a pas de pénalités en cas de remboursement anticipé.

Le CEL

Vous pourrez obtenir un prêt épargne logement grâce à votre CEL après un minimum de 18 mois d’ouverture sachant qu’un dépot initial de 300 € est demandé.

Ensuite le dépôt minimum annuel est de 75€.

Le montant total des dépôts est plafonné à 15 300 €.

Vous obtiendrez alors des droits à prêts qui vous permettront de bénéficier d’un prêt immobilier à hauteur de 3%. D’un montant maximum de 23000 €.

Premier atout: le taux du prêt bien entendu mais aussi, pour « rattraper » le taux d’intérêt faible avec lequel votre argent à travaillé. Vous percevrez à la réalisation du prêt une prime équivalente à 5/11 des intérêts acquis plafonnée à 1144 €.

Mais sachez aussi: il n’y a pas de frais de dossier attachés à ce prêt, les frais de garantie (IPPD ou Hypothèque) sont réduits et en principe il n’y a pas de pénalités en cas de remboursement anticipé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here