Comment fonctionne l’assurance emprunteur ?

0
9
Assurance emprunteur

Nous n’avons pas tous les moyens d’acheter des terrains, une habitation ou un bien d’équipement avec nos propres fonds. Pour pouvoir réaliser nos projets, on a besoin de contracter un prêt auprès des banques ou de différents établissements financiers. En revanche, quand il s’agit de prêt, il y a toujours des risques à courir que ce soit pour le prêteur que pour l’emprunteur, c’est là qu’interviennent les assurances. Mais quelles en sont les raisons auxquelles nous devons souscrire à une assurance emprunteur ? On va voir par la suite l’utilité et le fonctionnement de cette entité.

L’utilité d’une assurance emprunteur

L’assurance emprunteur fait partie intégrale d’un contrat d’assurance que ce soit pour un crédit immobilier, un crédit Auto, un crédit renouvelable ou un prêt personnel. L’assurance emprunteur offre une protection à la fois pour vous, l’emprunteur, et pour l’organisme prêteur. D’un côté pour l’assuré, une assurance emprunteur est, comme son nom l’indique, une assurance qui rembourse les échéances de vos prêts en cas d’éventuels événements.

De l’autre côté, pour le prêteur, il aura la garantie de récupérer le capital prêté même si vous êtes dans l’incapacité de le rembourser. Les événements qui peuvent survenir sont principalement le décès, la perte totale et irréversible d’autonomie, l’invalidité permanente ou partielle, l’incapacité temporaire de travailler ou la perte d’emploi. L’assurance emprunteur est un contrat de prévoyance pour vous et votre famille ainsi que pour l’assureur. C’est une aide permettant de faire face à une situation difficile et de ne pas laisser une dette à ses proches.

Le fonctionnement d’une assurance emprunteur

Son fonctionnement est simple, l’établissement financier vous prête une somme d’argent que vous allez rembourser chaque mois avec un taux d’intérêt et parallèlement, vous devez payer une cotisation pour assurer votre prêt.

D’abord, pour bénéficier d’une assurance de prêt, quelques obligations sont imposées au prêteur et à l’emprunteur. D’une part, pour le prêteur, notamment les banques, elles doivent fournir une fiche standardisée d’informations qui montre tous les renseignements nécessaires. D’autre part, pour l’assuré, vous devez remplir un questionnaire de santé ou une déclaration d’état de santé, faire une visite médicale auprès d’un médecin de votre assureur si votre prêt est particulièrement élevé, mais également vous devez informer votre assureur en cas d’éventuelles circonstances aggravantes.

Ensuite, concernant la souscription, avec la Loi Lagarde de 2010, vous pouvez choisir de contracter avec l’assurance emprunteur proposée par votre organisme de crédit, il s’agit d’une assurance groupe où vous pouvez vous souscrire auprès de l’assurance de votre choix, c’est la délégation d’assurance. Toutefois, vous pouvez changer d’assurance emprunteur à tout moment pendant les 12 mois suivants la signature de votre offre de prêt et cette action ne sera pas refusée par la banque si l’équivalence des garanties est respectée.

Enfin, pour le lancement de l’indemnisation, vous aurez la charge de déclarer le dommage que vous avez subi à votre assureur et de fournir les justifications nécessaires à l’indemnisation. Un délai de 30 jours est accordé à l’assureur pour verser les sommes que l’emprunteur n’a pas encore acquittées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here