Conseils en placement financier

Garder son excédent d’argent dans un coin n’est pas conseillé. Avec le maintien des faibles taux d’intérêt par la banque centrale européenne, il est préférable de se lancer dans un projet d’investissement pour faire fructifier son épargne. Toutefois, trouver un placement rentable n’est pas une mince affaire. Cet article a pour but de présenter les meilleurs placements financiers en 2020.

Meilleurs placements financiers en 2020

SCPI

Le SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier, est un dispositif financier qui permet d’investir dans l’immobilier d’entreprise, c’est-à-dire des bureaux, des commerces ou des entrepôts. La gestion locative de ces biens immobiliers est assurée par la société. Cette solution d’investissement se destine aux investisseurs à la recherche d’un placement qui génère des revenus réguliers, et sans contrainte ni aléas de gestion. Concrètement, les investisseurs achètent des parts de SCPI, toutefois les tickets d’entrée varient en fonction de la société. Les sommes d’argent ainsi collectées permettent de financer l’acquisition d’un patrimoine immobilier qui sera par la suite loué à des professionnels.

L’investissement dans des SCPI est grandement conseillé pour 2020. En effet, ces placements connaissent un rendement important, autour des 4,5 %, voire même 6 % pour les plus performants. De plus, l’immobilier professionnel connaît actuellement des mutations qui contribuent grandement à la rentabilité des SCPI. Parmi ces mutations, il est possible de citer le développement des espaces de co-working, du Grand Paris, voire même des entrepôts dans les périphéries des agglomérations. Les SCPI de rendement permettent également de percevoir un revenu régulier. En effet, ces derniers distribuent régulièrement des dividendes aux investisseurs, généralement tous les trimestres.

Il n’est pas nécessaire de disposer de beaucoup de liquidité pour investir dans un SCPI. Ce type d’investissement est à la portée de toutes les bourses puisque le ticket d’entrée est généralement de quelques milliers, voire quelques centaines d’euros. De plus, contrairement à l’investissement immobilier locatif géré en direct, l’investisseur n’a pas à se charger de la mise en location ni des locataires. Ce rôle revient directement à la SCPI. Il faut toutefois savoir qu’il est déconseillé de placer son argent dans un SCPI de rendement avec un horizon à court terme. Ces investissements sont destinés au long terme, soit un horizon de 8 à 10 ans.

investissement-rentable

Plan d’Épargne Retraite

Créé en 2019 par la loi Pacte, le Plan d’Épargne Retraite, ou PER, est un placement financier qui a pour objectif de constituer un capital pour sa retraite. Elle permet de profiter de revenus complémentaires qui vont compléter la pension de retraite. Ces derniers peuvent être versés sous forme de rente viagère ou directement en capital. Le gouvernement ayant mis au point des assouplissements et des changements sur le dispositif du PER, ce placement s’annonce ainsi comme l’un des meilleurs placements financiers en 2020.

Le PER se destine principalement aux actifs fortement imposés, pour bénéficier d’avantages fiscaux tout en préparant sa retraite. Les versements effectués sur un PER individuel peuvent être déduits des impôts sur le revenu, tout en restant dans les limites des plafonds légaux. Les économies d’impôts ainsi réalisés sont proportionnelles à la tranche d’imposition. Plus la personne est imposée, plus elle réalise des économies en investissant dans un PER.

Investir dans un PER permet de se constituer un capital pour sa retraite. L’argent qui y est placé ne sera débloqué qu’à ce moment. La personne peut alors choisir les modalités de sortie, soit sous forme de rente, soit sous forme de capital. Néanmoins, il existe quelques exceptions à cette règle puisque les sommes investies peuvent être débloquées en avance. C’est notamment le cas pour financer l’achat d’une résidence principale. Il faut savoir que les autres dispositifs retraites tels que le Madelin ou le PERP ne seront plus commercialisés en 2020, augmentant de facto l’intérêt pour le PER.

Fonds en euros

Les fonds en euros sont directement gérés par des compagnies de mutuelles ou des assurances. Ces derniers garantissent un taux de rendement positif dans le but de protéger l’épargne de l’inflation. Les fonds en euros sont la pierre angulaire des contrats d’assurance. Si le rendement de ces derniers prend du plomb dans l’aile, la rentabilité de ces placements est plus importante que ceux des livrets A. Ces derniers permettent de sécuriser les plus-values générées par les unités de compte ou bien de préserver son capital, faisant des fonds en euros l’un des meilleurs placements sans risque.

Dans un fonds en euros, l’assureur garantit la restitution de la somme investie a minima, sans aucune limitation de durée, ni pénalité ni frais. Aux sommes investies s’additionnent les intérêts générés annuellement. Ces investissements sont particulièrement souples, non seulement ils servent de réceptacle qui préserve l’épargne investie. Il est possible de détenir autant de contrat que voulu dans un fonds en euros, les versements qui y sont effectués ne sont pas plafonnés.

Cependant, les fonds en euros sont principalement constitués d’obligation d’État. Or, avec le maintien des faibles taux d’intérêt par la banque Centrale Européenne, le rendement de ces placements est en baisse. Cette tendance n’est pas prête de changer. Cependant, malgré la chute de performance des fonds en euros, ils offrent un rendement supérieur à d’autres produits financiers populaires tels que le livret A. Un fonds en euros avec un taux de 1 % offre un rendement de 0,83 % contre 0,75 % pour le livret A.

placement-financier

Assurance-vie

L’assurance-vie est un placement financier qui permet de constituer une épargne. Contrat par lequel l’assureur s’engage à verser à l’investisseur une rente ou un capital, moyennant une prime périodique qu’il doit verser à l’assureur. Le montant des versements et leurs fréquences varient en fonction du contrat. L’assurance-vie est un investissement qui convient à tout le monde, d’où son surnom de « couteau suisse de l’épargne ». Il permet de répondre à plusieurs objectifs, dont la disponibilité de l’épargne ainsi que la transmission du patrimoine.

Investir en assurance-vie n’est certes pas un choix original, mais ce placement permet de profiter d’un taux de rendement intéressant. Ce n’est donc pas étonnant de constater qu’il s’agit de l’un des placements favoris des Français en 2020. Il permet notamment de profiter d’un rendement plus important que les livrets d’épargne classique. En effet, en investissant dans une assurance-vie, le souscripteur pourra placer son argent entre un fonds en euros ainsi que des unités de comptes. Le premier offre des rendements plus faibles mais le capital est garanti, tandis que le second n’assure pas le capital mais propose une meilleure rémunération. L’investisseur a ainsi la possibilité de doser ses risques en fonction de son portefeuille ainsi que de ses aspirations.

L’assurance-vie peut être considérée telle une « niche fiscale » qui permet de profiter de certains avantages. Effectivement, lorsque les conditions le permettent, ce placement donne la possibilité de profiter d’une exonération de droit de succession, dans la limite de 152 500 € par enfant et par parent. Cependant, ce type de placement n’est vraiment rentable qu’à condition de s’inscrire dans un plan d’investissement à long terme. Les avantages fiscaux de ce type de placement ne deviennent intéressants qu’à partir de 8 ans de souscription.

Financement participatif

Le financement participatif, également appelé « crowdfunding » en anglais, permet aux entreprises de trouver des financements pour un projet sans avoir à passer par la case banque. Ce mode de financement alternatif se fait via une levée de fond auprès d’autres entreprises ou des particuliers. En se lançant dans un investissement participatif, le particulier devient alors un acteur de l’économie réel.

Le financement participatif a vu le jour grâce à Internet, qui permet aux différents internautes de connaître plus rapidement les nouveaux projets innovants aux quatre coins du monde. Les campagnes de financement se font sur des plateformes web dédiées. Les personnes en quête de financement y présentent un concept, effectuent des projections ainsi que les différents objectifs à atteindre dans le but de convaincre des contributeurs à y prendre part. À la fin du projet, l’investisseur récupère sa mise de départ ainsi que son rendement, avec les déductions d’impôts sur le revenu.

Le financement participatif est un investissement qui gagne de plus en plus en popularité grâce à ses nombreux avantages. En effet, il permet aux contributeurs de faire un investissement utile en aidant au lancement de nouveaux projets. De plus, au vu des risques pouvant être encourus, le taux de rendement est plus élevé. Dans certains secteurs tels que l’immobilier, il n’est pas rare de trouver des rendements de 8 à 12 %. Cependant, la performance n’est pas annoncée à l’avance lorsque l’investissement consiste en une prise de participation dans le capital d’une société. En outre, le financement participatif est ouvert à toutes les bourses puisqu’il n’est pas toujours nécessaire d’investir des sommes importantes. Se lancer dans ce type de placement permet de profiter de certaines exonérations fiscales, à condition de conserver son plan d’investissement pour au moins 5 ans.

Immobilier locatif

Projet immobilierCes dernières années, les taux d’intérêt ont connu un niveau historiquement bas. Alors pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour devenir propriétaire tout en générant des revenus complémentaires en investissant dans l’immobilier locatif ? En effet, investir dans un bien immobilier a toujours fait partie des placements favoris des Français. Une situation qui n’est guère étonnante puisque l’investissement immobilier est perçu comme une valeur refuge et offre un des meilleurs rapports risque-rendement aux investisseurs. Il faut savoir que l’année 2019 a été une année record pour le marché immobilier puisque les notaires de France ont enregistré plus d’un million de transactions. Un fait qui s’explique par la baisse constante des taux d’intérêt des crédits immobiliers, facilitant le processus d’achat des biens immobiliers. Pourtant cette hausse de la demande a des conséquences sur les prix qui ont connu une hausse de 6,6 % en 2019, et la tendance devrait se poursuivre. Néanmoins, cette hausse ne devrait pas stopper les gens puisque investir dans la pierre est perçu comme un placement sans risque, en particulier lorsque le contexte économique se montre incertain. L’immobilier locatif est avantageux dans la mesure où les loyers perçus peuvent servir à rembourser son crédit immobilier. Ce faisant, l’investissement se ressent moins sur ses propres finances, alors que ce dernier peut même rapporter beaucoup d’argent. Ce placement offre les meilleurs retours sur investissement, à condition de choisir des biens attractifs.

Location meublée non professionnelle

L’engouement pour l’investissement locatif meublé non professionnel n’a jamais été aussi fort qu’en 2020. Le développement de la mobilité étudiante et professionnelle conduit les jeunes actifs à se tourner vers des locations meublées en priorité. Investir dans la location meublée non professionnelle permet de profiter de certains avantages fiscaux, tout en se constituant un revenu complémentaire.

Bien que l’investissement locatif meublé n’ait rien d’innovant, ce placement permet de disposer d’un actif tangible. Louer en meublé offre des taux de rendement particulièrement intéressants, de l’ordre de 4 à 5 %. Les revenus générés par ces placements sont défiscalisés.

La possibilité de générer des revenus défiscalisés constitue d’ailleurs le principal attrait de la location meublée non professionnelle. Ainsi, grâce au régime Censi-Bouvard, il est possible de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % du prix d’acquisition du bien immobilier, dont le plafond est de 300 000 €. De plus, cette réduction s’étale de façon linéaire sur 9 ans.

Il existe 4 grandes familles de location meublée non professionnelle, le tourisme, les affaires, l’étudiant ainsi que les personnes âgées. En 2020, il est conseillé de prioriser les deux dernières citées, qui offrent des retours sur investissement plus important, avec en prime un marché plus large. En effet, l’immobilier pour étudiant ainsi qu’en EHPAD souffre depuis des années d’une carence en offre. Néanmoins, pour réaliser un bon investissement, il faut s’assurer de la qualité, de la solvabilité et de l’expertise du gestionnaire.

Investir en bourse

Mis en avant dans le septième art dans des films tels que « le loup de Wall street », l’investissement en bourse a gagné en popularité auprès du grand public. Investir en bourse consiste à acheter des actions qui représentent une part de la propriété d’une entreprise. Ces dernières donnent au détenteur des droits sur les actifs ainsi que les bénéfices d’une entreprise. Ainsi, plus le portefeuille d’action est garnie, plus grands sont les intérêts dans une société.

Durant les trente dernières années, les actions ont offert un taux de rendement de 12,2 % en moyenne. Cependant, derrière ces chiffres se cache également une autre réalité qui est loin d’être un fleuve tranquille. La rentabilité des actions connaît une forte disparité. Certaines valeurs ont connu une croissance très importante tandis que d’autre une forte chute. Ainsi, avant de décider de placer son argent en bourse, il est indispensable d’avoir des connaissances en finance ou de s’adresser à des professionnels des marchés financiers. De plus, l’investissement en bourse doit se faire à long terme. Les placements à court terme sont sensibles aux aléas du marché. Investir à long terme permet alors de lisser les variations des marchés financiers.

Investir en bourse constitue un bon moyen pour redynamiser son portefeuille dans un contexte de faible taux d’intérêt. Les actifs peuvent être achetés et vendus à tout moment, offrant ainsi une bonne flexibilité. Investir via un plan d’épargne action permet de profiter d’une fiscalité avantageuse.

Investir dans la crypto monnaie

BitcoinEncore peu connue du grand public, la crypto monnaie gagne les faveurs des investisseurs. Bien que ces actifs ne soient pas des placements sans risques, ils sont associés à des rendements importants, avec une forte variation. Cependant, avec la baisse constante des taux d’intérêt, produisant une chute de performance des livrets d’épargne, ces actifs financiers représentent une alternative crédible pour redynamiser ses investissements. Avant d’investir dans le bitcoin et dans d’autre crypto actif, il est important de savoir de quoi il s’agit. Les crypto monnaies sont des monnaies virtuelles qui peuvent servir à des paiements en pair à pair, c’est-à-dire qu’elles n’ont aucun support physique et ne sont indexées ni sur l’or, ni sur les devises classiques. En conséquence, elles n’ont de cours légale dans aucun pays du globe. Néanmoins, leurs intérêts résident dans leur fonctionnement décentralisé qui se passe de l’intervention des banques. En effet, les crypto monnaies sont similaires à de grands livres de comptes sur lesquelles chaque utilisateur peut enregistrer ses transactions sans avoir à passer par un intermédiaire. Ce mode de fonctionnement offre une bonne transparence, mais également une grande sécurité grâce à la technologie de la blockchain. De bonnes raisons d’acheter des bitcoins et de se lancer dans la crypto monnaie existent. Si la spéculation était à la base de la hausse de la valeur de ces monnaies virtuelles, les investisseurs institutionnels lui accordent de l’intérêt. Cette attention garantit l’arrivée de nouveaux capitaux afin de redynamiser ce secteur. De plus, tout comme les actions, les crypto monnaies sont des actifs liquides. Ainsi, il est possible de s’en délester à tout moment pour renouveler ses investissements.